Accueil

Bienvenue chez Dyslex’IA !


Dyslex’IA voit le jour dans le cadre du challenge AI For Tomorrow. Ses fondateurs sont animés par la volonté de combattre l’exclusion. Notre projet se situe à la croisée de deux domaines : la santé et l’éducation.

Notre constat

En France, 4 à 5% des enfants d’une même classe d’âge sont dyslexiques selon la Fédération Française des Dys.
Ce trouble peut prendre de multiples formes et différents degrés : temps de lecture plus long, confusion entre certaines lettres, difficultés d’appréhension des mots dans leur globalité et bien d’autres encore.

Notre solution

Notre solution a pour objectif de fournir un outil discret adapté et adaptable à chaque enfant dys. Cet outil est personnalisé selon la forme de leur dyslexie. Il leur permet de suivre le même programme scolaire que leurs camarades, en temps réel, tout en prenant en compte leurs difficultés et en valorisant leurs efforts.


Le saviez-vous ?

Les troubles dys touchent 6 à 8% de la population en France.


La dyslexie, c’est quoi ?

On distingue trois grands groupes de dyslexie : les « phonologiques » (qui touchent les sons), les « lexicales » (difficultés à identifier un mot) et les « mixtes » (les deux voies de lecture sont touchées).
Très souvent, la dyslexie s’accompagne d’autres troubles comme l’aphasie, l’apraxie, la dyscalculie, la dysgraphie, la dysorthographie, l’hyperactivité.

Au-delà de tous ces chiffres, il faut garder en tête qu’il y a autant de dyslexies différentes que de personnes dyslexiques.


Marginalisation, perte de confiance, difficultés scolaires …

sont des conséquences de la dyslexie.


Les combats des dyslexiques (et des « dys » en général)

Avoir un enfant dyslexique est un combat de tous les jours : combat contre l’incompréhension de certains, contre la marginalisation, contre le découragement de son enfant, contre les conclusions hâtives et hasardeuses de l’entourage…
Ces enfants sont souvent blâmés pour leurs difficultés, trop souvent désignés comme « difficiles » ou « paresseux ».
Ils ne sont pas évalués sur le travail fourni à l’école mais sur leur capacité à communiquer l’information selon des codes établis qu’ils comprennent différemment.

Pourtant, parmi les plus grands génies, on compte beaucoup de dyslexiques : Thomas Edison, Albert Einstein ou encore Léonard de Vinci étaient eux-mêmes dyslexiques.
Preuve en est que la dyslexie n’est pas une limitation des capacités intellectuelles, mais une incapacité à communiquer ses idées.



Et si votre enfant avait un dispositif qui lui permet d’adapter ses devoirs en temps réel ?


Notre objectif

Notre objectif est de créer un dispositif qui permet de limiter la charge mentale liée aux devoirs pour les enfants dyslexiques, en leur permettant d’adapter les contenus scolaires en temps réel.

Notre solution prend la forme d’une extension des plateformes de suivi des élèves. Cette extension comporte un accès et une interface dédiés aux enfants dyslexiques. Notre solution se découpe en 3 parties :

  1. Ajout de documents scannés, pris en photo ou déjà en format pdf.
  2. Reconnaissance de caractères et retranscription en version « dyslexique » (coloration, séparation des mots/syllables…) et adapté à chaque enfant.
  3. Visualisation des progrès (par l’enfant lui-même et par les autres acteurs de sa prise en charge).

Le contenu pédagogique (cours, devoirs) y est rassemblé et mis en forme pour des élèves dys. Il est adapté avec des couleurs, une police, des formats adéquats pour faciliter son assimilation par l’enfant.
Les enseignants et les parents peuvent y suivre les progrès de l’enfant et bénéficier d’une analyse de ses difficultés comme de ses progrès pour mieux comprendre sa dyslexie et valoriser ses efforts.

Cela vous intéresse ?

Vous ou vos enfants sont touchés par la dyslexie ? Vous êtes un professionnel de santé ? Vous souhaitez participer à l’aventure et nous aider à développer notre solution au plus près de vos besoins ? Découvrez et testez notre solution en avant-première !
Si cela vous intéresse, n’hésitez pas à remplir ce formulaire :

Pour en savoir plus, vous avez ci-dessous la possibilité d’effectuer plusieurs types de simulations pour vous mettre dans la peau d’un dys.

Dyslex’IA

3 entrepreneurs aux profils différents, liés par une même vision :
utiliser la technologie pour une éducation adaptée à tous.

Sharon Baurberg

Étudiante de deuxième année d’école d’ingénieur en Électronique et Informatique
Spécialisation Parcours systèmes embarqués

Loïc Serisier

Entrepreneur et Gestionnaire de Cuisines Aviva
Jeune diplômé d’une école de commerce – Réalisation d’un mémoire sur l’IA

Amélie Jariel

Étudiante en dernière année d’un double-diplôme
ingénieur – école de commerce Débute une spécialisation en Machine Learning

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer